Skip to content

Accueil Actualités Qualité de l’air à la Carene

Qualité de l’air à la Carene

dimanche 5 mars 2017, par EELV St Nazaire

Un dossier sur la qualité de l’air à Saint-Nazaire est paru dans Ouest-France ce mois de février 2017 par Claire Robin.

Il nous donne l’occasion de revenir sur nos propositions dans ce domaine.

Si la qualité de l’air n’est pas bonne 20% du temps selon les critères d’Air Pays de la Loire, Bernard Garnier, président de Atmo (organisme national de surveillance de la qualité de l’air) et ancien adjoint Vert à la ville de Saint-Nazaire, précise que la pollution est, elle, bien présente chaque jour.

Cependant, les améliorations industrielles sont réelles, notamment du fait de meilleurs installations... Et de l’évolution de la législation dans ce domaine, notamment les normes européennes et les directives de l’Organisation Mondiale de la Santé.

L’enjeu de la qualité de l’air est multiple, car les émissions sont diverses, entre particules fines, dioxyde d’azote, dioxyde de souffre...

Sur Saint-Nazaire, les dispositifs sont assez récents. Si l’information sur les panneaux lumineux municipaux était déjà en vigueur, il y a eu une réelle avancée depuis 2014 avec l’etensions de la validité des tickets de bus à la journée.

Cependant, ces mesures sont encore largement insuffisantes.

Pascale Hameau, élue au développement durable à la Carene, avait demandé la gratuité totale, mais la question du coût est rapidement arrivée.

Europe Écologie Les Verts Saint-Nazaire Brivet souhaiterait que le réseau de bus soit entièrement gratuit pendant toute la période de pollution. L’alerte pollution et la mise en service de ces mesures doit être enclenchée dès le 1er jour d’alerte orange, et non au 3e jour rouge comme c’est le cas aujourd’hui.

Mais bien sûr, ces mesures ne sont que ponctuelle. Il est nécessaire d’avoir une vraie incitation à laisser sa voiture chez soi pour une solution efficace sur la durée, avec le développement du déplacement vélo et du cadencement des bus.

Pour finir, quelques recommandations et idées reçues sur la qualité de l’air :

Répondre à cet article